4 questions à… Pierre Laromiguiere, responsable véhicules utilitaires chez Citroën Business

Non classé
25 novembre 2014

Les collectivités locales constituent-elles une part importante de votre activité ?

Tout à fait. Nous avons d’ailleurs un service dédié, permettant de traiter les appels d’offres émises au BOMP. Nous les analysons en interne, puis nous les transférons à nos concessionnaires, toujours dans une logique de proximité. Nos délégués sont là pour les aider à répondre aux appels d’offres. Nous répondons, en moyenne, à 400 appels d’offres par an sur la location ou le crédit bail. Si nous ne possédons pas les chiffres exacts de ventes de véhicules aux collectivités locales, nous avons une traçabilité précise des ventes par le biais de financements. Au total, notre réseau finance 1 300 voitures par an pour les acteurs publics. Il s’agit là d’une part importante de notre activité.

Quelles sont les offres que vous proposez ? Quelles sont vos solutions de financements ?

Au sein du réseau, nous proposons deux techniques : le crédit bail et la location longue durée. Nous constatons à l’heure actuelle un glissement vers la location longue durée. Car, bien souvent, les budgets d’investissement dans les collectivités sont en recul. La location permet aux acteurs publics de passer cette dépense en budget de fonctionnement et non en investissement.

Dans quel cas opter pour la location longue durée ?

Les contrats longue durée offrent la possibilité de souscrire à de nombreuses prestations annexes telles que des contrats d’entretien ou encore des clauses de garanties étendues. Nous sommes même en mesure de proposer la gestion des parcs automobiles. Nous proposons également une garantie perte de financement qui permet de compenser le différentiel entre le remboursement de l’assurance et la valeur restant due pour solder le financement en cas d’incident. Les collectivités peuvent alors se consacrer à d’autres tâches. Le contrat maintenance permet de planifier la dépense, ce qui est pour une collectivité locale est fondamental. D’ailleurs, nous observons qu’en moyenne, les collectivités locales consomment davantage de prestations que les PME et les PMI.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right