3 questions à Mathieu-Ho Simonpoli, architecte associé Seura

Non classé
15 septembre 2014

De quelle façon sélectionnez-vous les appels d’offres auxquels vous répondez ?

Au quotidien, nos principales sources d’informations sont en ligne. Nous recherchons les offres via www.cadredeville.com ou encore www.marchesonline.com. Ces bases de données nous permettent d’effectuer des recherches par mots clés. En tant qu’agence d’architecture, nous nous positionnons sur trois activités : l’urbanisme, la définition des espaces publics et le logement. Nous essayons de cibler nos réponses en fonction des zones géographiques mais aussi selon nos avantages compétitifs. Par exemple, nous avons développé un vrai savoir-faire sur la requalification des zones commerciales. C’est donc légitimement que nous répondons à ce type d’appels à candidature.

Quels sont les éléments qui, selon vous, sont essentiels à mentionner dans un appel d’offres et qui facilitent votre réponse ?

Connaître l’enveloppe budgétaire dans laquelle s’inscrire reste un élément majeur. Cela permet à l’agence de savoir si elle est ou non en mesure de répondre. À cela s’ajoutent les impératifs de durée qui doivent être clairement mentionnés. Enfin, la clarté du cahier des charges ainsi que le détail du phasage sont indispensables. Il nous arrive parfois, à la lecture du DCE, de sentir que la commande est un peu confuse. Dans ce cas, nous pouvons choisir de ne pas y répondre.

Avant l’appel d’offres ou durant la phase de consultation, vous arrive-t-il de dialoguer avec le maître d’ouvrage afin d’obtenir davantage d’informations ?

Il est toujours intéressant d’avoir un contact avec le maître d’ouvrage afin de savoir quels sont les enjeux de la consultation. Ce dialogue permet de poser la commande et d’être au plus près des attentes du décideur public. Beaucoup de maîtres d’ouvrage fonctionnent aujourd’hui par le biais d’échanges électroniques. Ce mode de communication peut difficilement remplacer un véritable dialogue mais il a l’avantage de donner accès aux réponses formulées par le commanditaire public. L’idéal serait que les échanges téléphoniques de chacun des soumissionnaires puissent être transcrits et partagés par tous via la plateforme dédiée.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right