Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

1 M€ en cartes prépayées pour la relance économique de la Somme

Non classé
17 juillet 2020

Remercier les personnels des établissements et services médico-sociaux de compétence départementale pour leur investissement pendant la crise sanitaire tout en contribuant à la relance économique, c’est ce qui a conduit le conseil départemental de la Somme à leur offrir 13.000 cartes bancaires prépayées d’une valeur de 80€, soit un investissement de 1 M€. Ces cartes valables jusqu’au 31 décembre 2020, à utiliser exclusivement dans les restaurants, cafés, lieux de loisir et de culture de la Somme devraient contribuer au redémarrage de l’économie touristique, culturelle et de loisir. Cette opération fait partie du plan de relance post-covid, d’un montant de 50 M€, adopté le 23 juin dernier par les élus départementaux. Elle a été menée dans le cadre d’un partenariat inédit avec la Caisse d’Epargne Hauts de France et Natixis Payments qui ont pris en charge la totalité du coût des 13.000 cartes.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right