L’AdCF, la porte-parole des communautés et des métropoles

Les acteurs
08 juillet 2019

Présidée par Jean-Luc Rigaut, l’AdCF a célébré ses 30 ans, le 19 juin dernier. Cet anniversaire, conjugué avec les 20 ans des lois Chevènement-Voynet, qui ont marqué l’organisation des territoires, a été l’occasion de dresser le bilan de deux décennies d’intercommunalité.

L’ASSOCIATION
L’Assemblée des communautés de France (AdCF) est la fédération nationale des élus de l’intercommunalité. Depuis sa fondation, en 1989, à l’initiative de Marc Censi, elle promeut la coopération intercommunale et le dialogue territorial. Fédérant 985 intercommunali- tés, le réseau de l’AdCF rassemble plus de 80 % de la population française regroupée en intercommunalité. Il est donc leur voix auprès des pouvoirs publics.

SON PRÉSIDENT
À l’occasion de la 28e convention de l’intercommunalité, en octobre 2017, Jean-Luc Rigaut est élu président de l’AdCF. C’est en 2001, qu’il entre au conseil municipal d’Annecy sur la liste de Bernard Bosson, qui en fait son premier adjoint, chargé de l’Environnement jusqu’en 2002. Réélu au conseil général en 2004 et 2011, il est devenu maire d’Annecy et a accédé à la présidence de la communauté de l’agglomération d’Annecy, en 2007.

SES ACTIONS
Depuis plus de quinze ans, l’AdCF agit par délégations pour permettre une montée en compétences des communautés et encourager leur dialogue avec les autorités régionales, et leur participation à l’élaboration de certaines stratégies régionales. À travers une trentaine de manifestations par an, l’AdCF propose aux communautés et métropoles des temps d’informations, de débats, de réflexion et d’échanges d’ex- périences réguliers.

FISCALITÉ LOCALE
Reçu le 19 juin par les ministres Gérald Darmanin, Jacqueline Gourault
et Sébastien Lecornu, Jean-Luc Rigaut a plaidé pour que le gouvernement organise la réforme de la fiscalité locale en deux temps. La bascule étant prévue en 2021, l’AdCF milite pour que des marges de manœuvre soient laissées aux élus pour opérer leurs propres répartitions de recettes au sein du bloc communes-communautés.

LOI LOM
Parallèlement au processus de transfert de compétences d’organisation de la mobilité, l’AdCF souhaite que la loi habilite les communautés de communes à conduire, dès sa publication, des actions de soutien aux mobilités actives et partagées d’intérêt communautaire au titre de leur compétence obligatoire « aménagement de l’espace et programme d’actions d’intérêt communautaire ».

 

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right