La banque des territoires, un guichet unique

Les acteurs
05 septembre 2019

En 2018, la Banque des territoires, dirigée par Olivier Sichel, a accordé 12,8 Md de prêts aux bailleurs sociaux et aux collectivités locales. Un an après, la Banque de l’intérêt général se propose d’apporter 20 Md annuels à des projets d’intérêts collectifs autour de quatre priorités : territoires durables, inclusifs, connectés et attractifs.

Un guichet unique

Créée il y a un an par la Caisse des dépôts et consignations, la Banque des territoires a prêté 12,8 Md et investi 769 M en fonds propres dans des initiatives favorisant le développement et la vitalité des territoires. Avec ses 35 implantations réparties sur l’ensemble du pays, y compris en outre-mer, et ses 800 conseillers en relation avec l’ensemble des acteurs des écosystèmes locaux, elle offre plus de proximité pour mieux accompagner des projets locaux.

Les coeurs de ville

Le gouvernement ayant fixé pour objectif de redynamiser les coeurs de ville en perte de vitesse, la Banque des territoires mène avec ses experts l’ingénierie pour accompagner les élus dans leurs prises de décision. À titre d’exemple, elle est ainsi intervenue sur le dossier de l’ancien palais de justice de Grasse (06) transformé en campus universitaire autour des métiers du parfum. Et, ce sont pas moins de 400 M qui ont été injectés avec la mise en place de la bourse aux locaux vacants à Bourges (18).

L'industrie

La Banque investit 100 M par an en fonds propres pour aider à la réindustrialisation des territoires. Elle peut donc entrer dans la SCI d’une entreprise pour que celle-ci concentre ses moyens financiers sur son activité au lieu de les bloquer dans la pierre. Ainsi, elle participe à hauteur de 4,7 M à l’augmentation du capital de la Société d’économie mixte Pays Montbéliard immobilier d’entreprises, contribuant à son développement économique et à la préservation des emplois dans l’agglomération.

Des territoires durables et connectés

La Banque des territoires se mobilise pour financer la transition écologique. Sous forme de prêts et d’investissements en fonds propres, elle mobilisera 16 Md avec Bpifrance d’ici 2020 pour soutenir les projets ayant un impact positif sur le climat. Par ailleurs, elle consacrera un budget de 1,5 Md sur cinq ans, aux raccordements de 5 millions de prises haut débit pour en finir avec les zones blanches qui symbolisent la fracture territoriale.

Le logement

Un an après le lancement du plan logement I, ce 2e plan prévoit 5 Md de prêts supplémentaires, dont 4 axés sur la réhabilitation des logements et le réaménagement des dettes des bailleurs, le solde visant à financer la réhabilitation thermique des bâtiments. Pour le plan II, la Banque des territoires compte investir 800 M sur les titres participatifs des bailleurs sociaux. Ce dispositif est dirigé principalement vers les offices HLM qui n’ont pas d’actionnaires.

Page réalisée par Danièle Licata

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right