Hervé Schiavetti

Les acteurs
08 avril 2019

C’est à l’Institut national des sports (Insep), à Paris, en tant que spécialiste de tennis de table, qu’Hervé Schiavetti découvre la vie politique. Communiste et fier de l’être, son expérience profession- nelle chez EDF lui ouvre les portes du syndicalisme et du monde ouvrier, qu’il explore en 1980. En 1982, il décroche une licence de sociologie et un certificat d’études politiques.

De 1983 à 1992 Agent territorial au conseil régional des Bouches-du-Rhônes.
De 1992 à 1998 Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur.
De 1995 à 2001 Premier adjoint au maire d’Arles (13).
De 1997 à 2015 Conseiller général du canton Arles-Camargue.
De 2007 à 2013 Président de la commission Aménagement du territoire du conseil général.
Depuis 2001 Maire d’Arles
Depuis 2005 Vice-président de la commu- nauté d’agglomération Arles- Crau-Camargue-Montagnette.

 

HERVÉ SCHIAVETTI EST AGENT TERRITORIAL AU CONSEIL GÉNÉRAL DES BOUCHES-DU-RHÔNE, DONT IL DEVIENT ATTACHÉ TERRITORIAL, EN 1986, JUSQU’EN 1989. FILS DE COMMERÇANTS, CE COMMUNISTE MILITANT, EST TOMBÉ, AU CONTACT DE JACQUES PERROT, MAIRE DE LA VILLE AU DÉBUT DES ANNÉES 1970, DANS LA MARMITE POLITIQUE ET N’EN EST JAMAIS SORTI.,

 

Hervé Schiavetti est élu conseiller régional de Provence-Alpes au sein de l’opposition (l’Assemblée régionale est alors présidée par Jean-Claude Gaudin) Côtes-d’Azur au et conseiller général des Bouches-du-Rhône pour le canton Arles-Camargue, en 1997. Réélu en 1998, ce petit-fils d’émigrés italiens prend alors la présidence de la commission de l’Aménagement du territoire. Il est réélu pour le même canton, en 2004, et siège depuis 2007 en tant que 2e et délégué de la protection des ressources vice-président naturelles et de la prévention des risques environnementaux.

 

©L Roux

Hervé Schiavetti est élu premier adjoint du maire socialiste Michel Vauzelle en charge de l’Urbanisme. Cette nomination, quelque peu surprenante, est l’histoire de deux hommes aux idées politiques différentes, mais liés par une confiance et un respect réciproques inébranlables.

 

 

 

 

 

©OT-Arles

MAIRE D’ARLES DEPUIS 2001, HERVÉ SCHIAVETTI EST VICE-PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉ- RATION ARLES-CRAU-CAMARGUE- MONTAGNETTE DEPUIS 2005. « LES INDICATEURS DE LA VILLE TOURNENT AU VERT, AVEC UN TAUX DE CHÔ- MAGE QUI BAISSE SIGNIFICATIVE- MENT. ON LE DOIT À LA CONTINUITÉ D’UNE POLITIQUE AMORCÉE À LA FIN DES ANNÉES 1980 PAR MICHEL VAUZELLE, QUI MISAIT DÉJÀ SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE POUR COMPENSER LA PERTE MASSIVE DES EMPLOIS INDUSTRIELS. » HERVÉ SCHIAVETTI A PORTÉ À 12 % LA PART ALLOUÉE À LA CULTURE DANS LE BUDGET MUNICIPAL (8 % EN MOYENNE POUR LES VILLES).

 

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right