Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Gil Avérous, maire de Châteauroux, élu nouveau président de Villes de France

Les acteurs
15 septembre 2022

Gil Avérous, maire de Châteauroux, élu nouveau président de Villes de France

A la suite de la nomination de Caroline Cayeux comme ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, le conseil d’administration de Villes de France qui s’est tenu mercredi 14 septembre à Paris a élu à l’unanimité le maire de Châteauroux et président de Châteauroux Métropole à la tête de l’association. Le nouveau président entend « poursuivre le travail d’écoute et d’exigence auprès du Gouvernement et des responsables publics au service des adhérents ».

«A l’heure où de nombreux défis (écologiques, énergétiques, financiers) se présentent, la voix des villes moyennes doit être entendue » a déclaré Gil Avérous à l’issue de sa nomination, affirmant qu’il « continuera dans le fonctionnement quotidien à s’appuyer sur les instances pluralistes de l’association qui constituent une grande force» et rappelé l’apport réel de l’association à ses adhérents à travers « le partage d’expérience ainsi que la mise en avant de ce qui fait les particularités de nos villes qui vont de 10.000 à 100.000 habitants, des villes-centres positionnées comme des leaders d’un territoire, d’une agglomération, d’une intercommunalité dont elles doivent assurer le développement ». Et de citer parmi les belles réussites de l’association, la co-construction avec le gouvernement du programme « action cœur de ville » qui a su impulser un véritable dynamisme dans les villes moyennes.

« Nous continuerons à porter un discours constructif et exigeant à l’égard du gouvernement et des politiques. Notre rôle est de porter les demandes de nos adhérents, pointer les difficultés et apporter des solutions » a affirmé le nouveau président. Et les sujets sur lesquels l’association compte bien se mobiliser sont nombreux. A commencer par les finances locales, grand sujet d'inquiétude pour les élus des villes moyennes a rappelé Jean-François Debat, président délégué de Villes de France et maire de Bourg-en-Bresse. Et notamment la DGF dont le montant s'étiole d'année en année et dont les élus unanimement réclament une indexation sur le taux de l’inflation. « La revalorisation de 3,5% du point d’indice de la fonction publique pèse très fortement sur nos charges qui explosent » a expliqué Gil Averous. A cela s’ajoute une autre problématique financière liée à la hausse du prix de l’énergie qui met en péril la pérennité et la qualité du service public. « Il va falloir concrètement que l’on baisse nos dépenses. Nous serons obligés de réduire le service public » a poursuivi le maire de Châteauroux. Le Zéro artificialisation nette (ZAN), la réforme fiscale, le fonds vert ou encore les budgets verts sont autant de sujets sur lesquels Villes de France se montrera très attentive.

Concernant l’association, Gil Avérous estime que les liens avec les élus dans les palais Bourbons et du Luxembourg doivent être renforcés. Il propose la création d’un collège des parlementaires au sein de l’association. « Ce collège sera invité à intervalle régulier afin d’échanger sur les sujets d’actualité et sur les réformes en cours. Il portera la voix et les préoccupations de nos villes à l’assemblée où le poids des discussions parlementaires devient plus important et constitue un levier d’évolution des politiques » a-t-il précisé. Dans le même esprit, les liens directs de l’association avec ses adhérents seront renforcés avec une présence plus forte dans les territoires.

A l’occasion du Conseil d’administration, les administrateurs ont également désigné la ville qui accueillera le Congrès 2023 de Villes de France. L’événement se déroulera au Creusot (Saône- et-Loire) les 6 et 7 juillet 2023 autour du thème de l’industrie.

A retenir

Gil Avérous est le cinquième président de l’association depuis sa création en 1988 après Jean Auroux, Bruno Bourg-Broc, Christian Pierret et Caroline Cayeux, désormais présidente d’honneur de Villes de France.

Le reste du bureau reste inchangé avec Jean-François Debat (Bourg-en-Bresse), président délégué ; Stéphanie Guiraud-Chaumeil (Albi), Frédérique Macarez (Saint- Quentin), David Marti (Le Creusot), Jean-Marc Vayssouze-Faure (Cahors), vice- présidents ; Luc Bouard (La Roche-sur-Yon), secrétaire général et Philippe Buisson (Libourne), trésorier.

 

 

 

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right