ÉLODIE KUCHCINSKI, une femme de réseau

Les acteurs
08 avril 2019
La directrice générale de Vendin-le-Vieil (62) estime que l’on ne peut pleinement mener sa mission en restant replié sur soi-même. Elle met un point d’honneur à travailler en réseau.

RCL : Vous avez été directrice géné- rale (DGS) des services d’une com- mune de 3300 habitants. Depuis 2014, vous évoluez à Vendin-le-Vieil, forte de 8600 habitants. Votre mis- sion a-t-elle changé?
Élodie Kuchcinski: La fonction de DGS est empreinte des particularités territoriales. Mon quotidien a beaucoup changé. Une collectivité plus importante est structurée différemment avec des chefs de service plus nombreux. Donc, un quotidien de réseau, de réunions et d’échanges, à la fois avec les acteurs internes et le personnel, mais également avec des acteurs extérieurs et notamment, dans mon cas, ceux de l’intercommunalité.

Quelles relations entretenez-vous avec cette dernière?
É.K.: Notre commune se situe dans le bas- sin lensois, un ancien bassin minier, donc un secteur relativement difficile, avec des préoccupations socio-économiques importantes. Or l’intercommunalité est chef de file en matière de politique de la ville, comme pour les questions de san- té, de développement durable, de développement économique. S’il n’est pas présent à l’intercommunalité, le DGS ne peut développer sa ville. En revanche, il est important de s’impliquer pleinement afin que rien ne lui échappe. L’intercommunalité est d’ailleurs l’un des sujets que nous portons au sein du Syndicat national des directeurs généraux des services des collectivités territoriales (SNDGCT). Nous démarrons un travail de partage avec l’Association des directeurs généraux des communautés de France (ADGCF), afin de mieux connaître leurs attentes et leurs besoins. Aujourd’hui, des questions se posent sur les liens entre la commune et l’intercommunalité, qui vont dépendre du territoire et de sa structure. Il en va de même dans les grandes métropoles, où l’ensemble des compétences sont déléguées. Le sens de l’action locale d’un DG peut alors être différent.

Pour autant vous menez aussi des projets importants au sein de votre commune.
É. K. : Ma mission première a été de mettre en place une politique RH. Nous venons de passer quatre années à struc- turer les services, professionnaliser et recruter les agents dont nous avions besoin. En ce moment, nous travaillons avec l’intercommunalité à la mise en place d’un plan de formation territorialisé, la qualité de vie au travail ainsi qu’une gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC) qui commence à être effective. La fonction de DGS est managériale avant tout, c’est une fonction d’équipe et d’efficaci- té. En parallèle, nous menons un projet de très grande envergure qui représente un coût de 12 M€ pour la municipalité. Dans quelques mois, un espace culturel et jeu- nesse de 3000 m2 sortira de terre. Et les enjeux liés à cet équipement sont multiples. Il va permettre de rapprocher deux quartiers de la ville qui communiquaient peu et faire se rencontrer les publics. C’est aussi un projet dont je me suis servi pour créer une ligne managériale, ainsi que du lien entre les services qui n’avaient que peu l’habitude de partager et travailler ensemble. En regroupant dans un même lieu les services périscolaires et jeunesse, un conservatoire de musique et une médiathèque, nous développerons aussi des services mutualisés dans ce lieu.

Quelles sont vos missions au sein du SNDGCT?
É. K. : Je suis vice-présidente nationale en charge de l’organisation territoriale. Nous travaillons sur les questions d’in- tercommunalité, le projet de loi de la fonction publique ou encore l’évolution de la loi NOTRe. Avec trois axes notamment que je souhaite développer sur cette mandature : les mutualisations, les communes nouvelles et les actions de re- valorisation des centres-villes.

Propos recueillis par Blandine Klaas

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right