Bruno Bethenod

Les acteurs
07 juin 2019

Président de l’Association des maires ruraux de Côte- d’Or, ce fervent défenseur des communes, depuis 1996 maire d’Arceau (21), a lui aussi ouvert un cahier de doléances pour faire remonter les attentes de ses administrés. Raison de plus pour poursuivre son combat: créer plus de richesses dans sa commune grâce au gaz vert.

©Adobestock

1972-1974 - Coopération militaire en Afrique.
« La coopération militaire est une expérience formatrice. Elle m'a permis de m'inspirer des expériences camerounaises dans le domaine de l'élevage, notamment en pleine brousse. »

 

 

1975-1977 - Responsable commercial d’une coopérative
de production animale.
« Lorsque je suis rentré en France, c’est à Saulieu (21) que j’ai posé mes valises. Les mondes animal et végétal ont été mon fil rouge. Un ancrage à la terre que je revendique. »

1986 - Création d’un cabinet de courtage alimentaire.
« Cette année-là, je prends mon envol et crée ce cabinet qui est un intermédiaire du commerce en matières premières agricoles, animaux vivants, matières premières textiles et produits semi-finis. Aujourd’hui, il continue de tourner. »

1999 - Reprise du domaine viticole familial, à Saint- Martin-sous-Montaigu (71).
« Je rachète les parts de mes frères et sœurs et c’est ainsi que je suis la 9e génération à la tête de la propriété familiale qui produit du mercurey. »

©DR

1995 - Entrée au conseil municipal.

 

 

 

 

Février 1996 - Maire d’Arceau (21).
« L’organisation territoriale a un rôle essentiel, au plus près du terrain et des habitants. (...) L’actualité nous montre que notre action est une nécessité, car l’échelon communal est menacé par les regroupements en intercommunalité XXL. »

2019 - Président des maires ruraux de Côte-d’Or, vice-président de l’agglomération de communes et du syndicat des eaux.
Décidé à défendre la gestion de proximité incarnée par les communes, Bruno Bethenod rappelle que cette forme de découpage territorial s’appuie sur une population répartie sur un vaste territoire. « La commune ne disparaîtra pas, mais je crains que l’on veuille en faire une coquille vide. La disparition par compensation de la taxe d’habitation, amène à la mise sous tutelle des communes, voire, à terme, à leur disparition. »

Page réalisée par Danièle Licata

 

 

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right