Les chiffres de l’action sociale en France

L'élu et le citoyen
08 octobre 2020

L’Observatoire des Finances et de la Gestion publique Locales (OFGL) publie le 13e numéro de sa collection « cap sur ». Une étude qui se penche sur les missions de service public effectuées par l’action sociale du bloc communal, et notamment celle menée par les CCAS et CIAS (centres communaux/centres intercommunaux d’action sociale).

14 469 structures ont été analysées sur 2019, soit près de deux fois moins qu’en 2015 en raison de la suppression des plus petits CCAS, de la création des communes nouvelles ou de la mutualisation intercommunale dans certains territoires. 126 000 agents travaillaient dans ces structures fin 2018, dont près de 5 000 dans les centres intercommunaux (CIAS). Les dépenses des CCAS en 2019 se montent à 6,3 Md€ hors remboursement de la dette. 20% des CCAS affichent des dépenses de fonctionnement supérieures à 18€/habitant mais, à l’inverse, la même proportion de CCAS a un budget inférieur à 2,5€/hab. Plusieurs facteurs explicatifs à ces très fortes disparités entre CCAS : les moyens financiers, les choix politiques locaux en matière d’action sociale et les périmètres d’intervention des CCAS, les besoins des populations, le rôle joué par les tiers (associations, autres niveaux de collectivités…).

L’étude s’accompagne d’une base de données financières mise à disposition sur : https://data.ofgl.fr

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right