La musique au service du département de la Mayenne

L'élu et le citoyen
10 janvier 2020

S’il est bien connu que la musique « adoucit les mœurs », elle s’est avérée être un outil formidable de développement social et éducatif au service des communes de la Mayenne.

A travers les orchestres à l’école, un dispositif mis en place pour la première fois en Mayenne il y a seize ans, une majorité d’élèves du primaire et des collèges ont découvert la pratique d’un instrument de musique, mais aussi l’esprit de cohésion au sein d’un groupe. « L’objectif, c’est avant tout le bien-être des enfants, répond Philippe Boissel, conseiller pédagogique auprès du département. Car les orchestres à l’école sont, certes, un projet musical, mais surtout un projet social qui vise à rendre heureux les enfants en milieu scolaire. Or des enfants heureux entrent plus facilement dans les apprentissages. » Marianne Blayau, secrétaire générale de l’association Orchestre à l’école, qui œuvre pour leur développement à travers le territoire, confirme que le projet n’a pas vocation à former des musiciens, mais entre autres « permettre à l’enfant de s’épanouir, apprendre à se concentrer, à écouter les consignes d’un chef, apprendre l’autonomie et travailler avec assiduité ». Toutes ces valeurs et ces compétences vont être acquises à travers la pratique de la musique. « C’est aussi une classe avec plus de cohésion et un climat scolaire qui s’améliore, pas simplement dans la classe, mais dans tout l’établissement », ajoute Philippe Boissel. Pour financer l’acquisition des instruments, l’association prend à sa charge 50 % des coûts qui peuvent s’élever jusqu’à 35 000 €. L’autre moitié étant à la charge de la collectivité. En Mayenne, le conseil départemental soutient financièrement chacune des initiatives dès lors qu’elles ont été validées par l’association.

UN EFFET POSITIF SUR LES ÉLÈVES ET L’ENSEMBLE DU DÉPARTEMENT

Aujourd’hui, ce sont une cinquantaine de classes qui existent aux quatre coins de ce département rural. Pour la commune de Gorron, qui a accueilli le premier orchestre, et plus généralement pour la Mayenne, le bilan est positif. Les élus de la commune ont fait le choix de créer une école de musique à côté du collège, un moyen d’attirer les professeurs de musique sur le territoire en leur permettant de cumuler un nombre d’heures suffisant au sein de l’école. Avec le succès des orchestres et l’organisation de nombreux événements musicaux, c’est une salle de spectacle de 700 places assises qui a vu le jour et qui depuis sa construction fait le plein tous les week-ends. « Des petits collèges ruraux qui avaient du mal à recruter des élèves ont réussi à survivre grâce aux orchestres à l’école. Certaines familles font le choix de ces établissements avec la certitude que leurs enfants pratiqueront la musique pendant trois à quatre ans », affirme Philippe Boissel. Pour les maires, c’est l’occasion de proposer une pratique culturelle à tous les enfants et d’amener aussi la population dans les salles de spectacle. Aujourd’hui, en France, 1 400 classes orchestres permettent à 37 000 enfants de s’épanouir à travers la musique. C’est ainsi qu’à partir d’un projet de classe, les élus sont parvenus à faire rayonner tout un territoire.

À RETENIR

1 400 CLASSES orchestres en France. 2 HEURES hebdomadaires de musique sont pratiquées par les élèves. 37 000 enfants bénéficient du dispositif. Source : Orchestre à l’école

Blandine Klaas

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right