Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Béthune offre à ses habitants des abonnements gratuits aux séries littéraires

L'élu et le citoyen
20 novembre 2020

Afin d’inciter ses habitants à lire davantage et soutenir les talents français, la mairie de Béthune (62) s’associe avec la start-up Rocambole pour offrir aux Béthunois des abonnements gratuits au service proposé par Rocambole et soutenir les initiatives culturelles Made in France. L’objectif de ce partenariat ? Reconnecter les 25 000 habitants de la ville à la culture à travers la lecture et « donner envie aux Béthunois de découvrir une nouvelle manière de lire en accédant à des mini séries littéraires de tous les genres (comédie, polar, thriller…) directement accessibles sur le téléphone portable» explique le maire de Béthune Olivier Gacquerre. Pendant toute la période du confinement et les jours de fêtes, les habitants auront accès gratuitement à plus de 70 séries originales proposées par l’entreprise. « Il s’agit d’un service culturel complètement innovant et Made in France qui offre du divertissement numérique à l'ensemble des habitants », explique François Delporte, cofondateur de Rocambole. La ville de Béthune propose cette offre culturelle dans le cadre de son projet de la Smart City. Un programme destiné à renforcer le lien entre la commune et ses habitants grâce aux nouvelles technologies.

 

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right