Plan pluriannuel d’investissement du Val d’Oise : priorité à l’éducation et à la mobilité

Finances locales
24 février 2022

Le plan pluriannuel d’investissements inédit sur la période 2022-2028 est lancé ! 1,6 milliard d’euros pour mettre en œuvre une stratégie permettant au Val d’Oise de prendre toute sa place en Île-de-France et d’améliorer encore la vie quotidienne des habitants.

Dans ce territoire en pleine dynamique démographique, près d’un tiers de la population a moins de 20 ans. C’est donc naturellement que le Département investira fortement à hauteur de 434 millions d’euros dans la construction, l’extension, la rénovation et l’entretien de ses collèges sur les 7 prochaines années, avec une attention particulière portée aux innovations pédagogiques, une démarche lancée par la collectivité en 2018. Le Département sera également pleinement impliqué dans le développement du Campus international de Cergy-Pontoise et dans la construction de la Cité scolaire internationale d’excellence à l’est du Val d’Oise.

450 M€ pour la mobilité

La mobilité, l’autre enjeu fort pour l’avenir du territoire, fera l’objet d’un investissement de plus de 450 millions d’euros entre 2022-2028. Le plan Vélo lancé en 2019 sera accéléré dès cette année pour développer des territoires cyclables pour le vélo du quotidien et le vélo loisirs en consacrant 6 millions d’euros en 2022 dans la création de nouvelles pistes cyclables. Le Département soutiendra les grands projets de transport en commun (T11, T13, Bus entre Seine, BHNS du Grand Roissy…) et continuera de défendre les intérêts des Valdoisiens dans les grands projets structurants pour son territoire (Ligne 17, arrêt de la ligne H à Saint-Denis-pleyel…). Il s’attachera également à travailler pour des routes départementales plus sécurisées, plus confortables et « intelligentes ». « Cette année, le Département fait un effort conséquent pour la rénovation de son patrimoine routier et l’amélioration de son réseau. 45 millions d’euros seront investis en 2022, un budget en augmentation de 11% par rapport à l’année dernière » précise Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise.

Ce sont aussi plus de 640 millions qui seront investis dans les bâtiments scolaires, sociaux, culturels et sportifs. Le Val d’Oise, Terre de Jeux 2024, se donne tous les moyens pour jouer un rôle majeur dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. 70 millions d’euros sont consacrés aux projets structurants du territoire et aux aides aux communes dans la dynamique Paris2024 (reconstruction et modernisation du CDFAS, construction du Centre aquatique olympique du Val Parisis, rénovation de la Salle d’armes de Saint-Gratien…). Les communes pourront compter sur une aide de 270 millions d’euros pour améliorer la qualité de vie de leurs habitants. « A l’issue de la crise sanitaire sociale et économique sans précédent qu’a constitué l’épidémie de Covid19, les élus du Département sont résolus à construire et à mettre en œuvre une stratégie permettant au Val d’Oise de prendre toute sa place en Île-de-France et d’améliorer encore la vie quotidienne, mais également les perspectives et les ambitions de chacune et chacun des Valdoisiens » souligne la Présidente du Département.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right