Hausse des coûts de l'énergie : Fitch Ratings prévoit une année 2023 difficile pour les régions françaises

Finances locales
10 novembre 2022

L’agence de notation financière estime que les régions françaises devraient connaître une année 2023 difficile, après deux années d'amélioration financière, car le choc énergétique érode leurs dépenses.

Pour son analyse, Fitch Ratings s’est appuyée sur les données des six régions métropolitaines (Bretagne, Centre-Val-de-Loire, Ile-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Cote-d'Azur) qu’elle note dans la catégorie "AA". Selon l’agence de notation, les régions françaises sont directement exposées aux coûts de l'énergie dans leurs principales responsabilités, les transports (lignes de train et de bus) et le chauffage des lycées, en plus du chauffage de leurs propres bâtiments. Pour les lycées et les bâtiments propres, la plupart des régions sont protégées contre une hausse des coûts en 2022, grâce à des contrats d'énergie à prix fixe, mais s'attendent à une hausse des coûts en 2023 lors du renouvellement des contrats. Pour les transports, elles doivent faire face à une compensation des pertes d'exploitation des lignes régionales dans le cadre de contrats avec la SNCF SA (A+/Négatif). Pour certaines régions notées, la hausse des dépenses énergétiques augmentera les dépenses de fonctionnement d'environ 7 % l'année prochaine, ce qui équivaut à une baisse de près de 25 % de leur solde d'exploitation.

La détérioration attendue en 2023 fait suite à deux années d'amélioration des performances de fonctionnement pour la plupart des régions. En 2022, nous nous attendons à ce que les recettes de fonctionnement des régions françaises augmentent d'environ 5%, plus rapidement que la croissance des dépenses de fonctionnement. La croissance du PIB réel et l'inflation élevée (IPCH de 6,2% en France en septembre 2022 en glissement annuel) entraîneront une forte augmentation du produit de la TVA (9,6% prévu pour 2022), qui constitue environ la moitié des recettes de fonctionnement des régions. Cette hausse sera partiellement compensée par une baisse attendue de 15% en moyenne des droits d'immatriculation des véhicules en 2022, en raison d'une crise du marché automobile en France.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right