"L'urgence est de remettre les clients dans le coeur des villes"

Dossier
05 septembre 2019

"Dans les opérations de redynamisation du centre-ville, les commerçants ont un rôle majeur à jouer, à condition que les élus posent un diagnostic clair et établissent une feuille de route précise", préconise William Koeberlé, président du Conseil du commerce de France (CdCF). Rencontre.

RCL : Le Conseil du commerce de France (CdCF) regroupe combien de commerçants ?

William Koeberlé : L’association regroupe 37 fédérations du commerce, de la grande distribution aux indépendants, en passant par la vente à distance et les magasins de centre-ville comme les grands magasins auxquels s’ajoutent les spécialistes de la jardinerie, du bricolage et de la parfumerie sélective. Ce qui représente 70 % des 900 000 commerces en France et des 3,5 millions de personnes qui travaillent dans le secteur.

Aujourd’hui, on constate une volonté partagée des élus et du gouvernement de redynamiser le commerce des coeurs des villes petites et moyennes. Est-ce possible ?

W. K. : Oui, à condition de cesser d’opposer centre-ville et périphérie. Car quel que soit son emplacement, pour qu’un commerce fonctionne, il faut des clients. Or, aujourd’hui, les migrations vers les métropoles ont été importantes (90 % des créations d’emploi des dix dernières années se sont concentrés dans les grandes agglomérations au détriment des centres des villes moyennes et petites). Le taux de vacance commerciale est de 10 % en moyenne dans les coeurs de ville, mais aussi en périphérie, où, d’ailleurs, il progresse encore plus vite. À cette concentration de populations dans les métropoles, s’ajoute Internet qui capte en moyenne 9 % des achats des ménages, voir 15 % dans certains secteurs comme le textile. On comprend les difficultés rencontrées par les commerçants contraints à baisser le rideau. Aujourd’hui, il est nécessaire de poser un diagnostic précis de la situation au coeur de ces villes : le prix des loyers, la fiscalité, l’accessibilité, le stationnement et d’adapter les réponses en fonction du contexte local.

Quelles solutions préconisez-vous ?

W. K. : L’enjeu aujourd’hui est de favoriser la modernisation du commerce physique pour répondre aux nouvelles attentes des clients afin de maintenir des commerces et des emplois dans les territoires. L’urgence est donc que les maires et les élus réalisent un vrai diagnostic de l’état de leur centre-ville et d’établir une stratégie de redynamisation avec une feuille de route claire : parkings, modes de transport des marchandises, accès au centre en transports collectifs. Car il est essentiel que le commerce s’intègre à la circulation. Autre préconisation : la présence sur Internet. Car le e-commerce sera le bras armé des commerces traditionnels. Or, aujourd’hui, 500 000 indépendants n’ont même pas une page Google ou Facebook. Pourtant, ils devront intégrer le numérique dans leur relation avec le prospect : être visible sur Internet, proposer ses produits sur le Web, mais également en magasin, et offrir différents modes de livraison à domicile, en point relais et, surtout, en clic & collect. Pour cela, il est essentiel de former les commerçants au numérique et aux nouveaux comportements des clients. Car le client aujourd’hui a le choix.

Qu’attendez-vous des maires ?

W. K. : Qu’ils associent les commerçants à leurs actions. Place à la concertation en amont et de façon constructive. Dans les villes, comme Mulhouse (68) ou Reims (51), les commerçants ont joué un rôle majeur dans le programme de redynamisation, car les commerçants sont les mieux placés pour connaître les habitudes de leurs consommateurs. Et dans ces opérations de redynamisation, le rôle du manager des centres-ville est majeur.

Propos recueillis par Danièle Licata

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right