Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

DOSSIER THERMALISME - Le renouveau des villes d'eau : bien-être, emplois et casinos

Dossier
03 mai 2019

Le thermalisme constitue un véritable fer de lance des territoires, notamment grâce aux casinos, bien souvent le premier contribuable de leur commune d’accueil. Mais pour conforter leur attractivité, les 89 villes thermales doivent imaginer de nouvelles offres et investir dans de nouveaux équipements. Un chantier qui a démarré dans bon nombre de communes.

Avec 109 établissements répartis dans 89 stations thermales et un volume d’activité généré de 1,3 Md€, la France dispose d’un incroyable potentiel de développement autour des villes d’eau. Car au-delà de l’aspect médical, le thermalisme constitue une opportunité de positionner les stations comme fers de lance de l’attractivité des territoires. Grâce aux casinos notamment, qui très souvent sont le premier contribuable de leur commune d’accueil. Grâce aussi au développement d’activités touristiques et économiques génératrices d’emplois. Ainsi, selon

le Conseil national des établissements thermaux, 100 curistes supplémentaires génèrent 6 emplois nouveaux. « Le thermalisme est une ressource non délocalisable, rappelle Élisabeth Bonjean, présidente du Grand Dax (40) et conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine déléguée au thermalisme. C’est important, car la plupart des stations sont implantées en milieu rural. Ce sont des atouts forts de la vitalité des territoires. » Mais pour conforter leur attractivité, elles doivent imaginer de nouvelles offres et se moderniser. Depuis plusieurs années, elles réalisent de nombreux investissements qui se répartissent entre forages, protection de la ressource, rénovation, extension des thermes, équipements thermaux et installations dédiées au bien-être, ainsi qu’hébergement. Entre 2016 et 2021, le montant estimé des investissements des stations s’élève à 825 M€. Parmi les travaux en cours, France Thermes, à Châtel-Guyon (63), a lancé un chantier de 32 M€ pour la création d’un resort thermal, accompagné par la Caisse des dépôts et consignations, qui ouvrira en 2020. À Saint- Amand-les-Eaux (59), plus de 8 M€ seront consacrés à la transformation et à la rénovation des thermes. Le syndicat d’exploitation des thermes de Digne-les-Bains (04) a annoncé le début des travaux d’un vaste espace aqualudique pour 6 M€. À l’horizon 2022, c’est l’agglomération de Nancy (54) qui inaugurera les anciens thermes fermés depuis un siècle, qui deviendront le Grand Nancy Thermal. Montant des travaux: 55 M€.

Blandine Klaas 

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right