DOSSIER ESPACES VERTS - La végétalisation des villes, un enjeu urbain

Dossier
08 février 2019

Parcs et jardins, coulées vertes, végétalisation des voies de tramway, des murs ou des toitures…, sous toutes leurs formes, les espaces verts rendent nos villes plus agréables et attractives, mais pas seulement. De plus en plus, le végétal est reconnu pour ses fonctions « techniques » au service de la gestion de l'eau, de la qualité de l'air et du retour de la biodiversité.

Toutes les études le confirment: les Français plébiscitent les villes les plus vertes qui, à leurs yeux, contribuent à rendre leur cadre de vie plus agréable. Pourtant, le budget consacré aux espaces verts reste faible avec 1,3 % de celui des grandes villes, regrette-t-on à l'Union nationale des entreprises du paysage (Unep). Les villes les plus en pointe ont pris conscience de l'importance du végétal en milieu urbain et de la nécessité de développer les espaces végétalisés sous toutes leurs formes. Parmi les plus actives, Nantes (44) et Angers (49) placent les espaces verts au rang de priorité. La première y consacre annuellement en moyenne 135 € par an et par habitant. Soit trois fois plus que la moyenne des villes françaises selon le palmarès publié en 2017 par l'Observatoire des villes vertes. Quant à lui, le maire d'Angers vient d'annoncer la décision du conseil municipal de doter la SOMMAIRE La nature, une composante essentielle de la cité Un atout pour dynamiser l'économie locale Le végétal aide au développement durable ville, dès 2019, d'un schéma directeur végétal. Une première en France. « Les enjeux du végétal dépassent très largement la notion de cadre de vie et de lien social qui sont des enjeux bien connus dans les milieux urbains, estime Jean-Pierre Gueneau, président d'Hortis, une association qui regroupe quelque 600 responsables d'espaces nature en ville. De plus en plus, il faudra considérer le végétal dans sa fonction technique et intelligente par rapport aux questions environnementales, écologiques et climatiques. Il est sans nul doute le meilleur allié des espaces urbains. »
Organiser la présence de la nature en ville n'est plus le seul souci des élus et de leurs équipes. C'est aujourd'hui un enjeu collectif qui implique aussi la participation des citoyens. Grâce aux permis de végétaliser délivré par de nombreuses municipalités, ils sont autorisés, eux aussi, à reverdir l'espace public. Et peut-être est-il temps, comme le préconisait le Conseil économique, social et environnemental dans un rapport remis au ministère de l'Environnement en juillet 2018, d'intégrer le végétal dans la programmation urbaine, au même titre que d'autres enjeux comme le logement ou l'accessibilité?

Blandine Klaas

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right